Comment reconnaitre un logiciel libre ?

Comment reconnaitre un logiciel libre ?

Comment reconnaitre un logiciel libre ?

Dans le domaine du logiciel informatique, il y a le logiciel propriétaire et le logiciel libre. Ces deux types de logiciels inondent le marché avec des innovations toutes les semaines. Même si les logiciels libres ne sont pas encore aussi utilisés du grand public que les logiciels propriétaires, ces programmes intéressent les développeurs. Mais comment reconnaitre un logiciel libre ?

La licence libre

On est en face d'un logiciel libre quand le concepteur du programme indique ouvertement l'information. Pour connaître cette fameuse information, on doit repérer deux éléments : la licence logicielle libre et le code source fonctionnel et complet. Pour voir si un logiciel est libre ou non, on peut naviguer dans la page de téléchargement du programme ou dans l'onglet «A propos» lorsque le logiciel est installé. Interpréter une licence n'est pas de toute évidence car il est nécessaire de déchiffrer quelques informations pour trouver la réponse à la question.

La tâche de l'interprétation de la licence est assez subtile, une raison pour laquelle les professionnels sont les seuls à pouvoir correctement le faire. C'est ainsi que les spécialistes ont pu regrouper en trois grandes catégories le logiciel libre : l'open definition, l'open source initiative et la free software fundation. On se retrouve très souvent avec les mêmes licences populaires et il devient plus facile de reconnaitre celles les plus courantes avec l'expérience.

La modification du code source et les libertés

Une des principales caractéristiques du logiciel libre est la possibilité de modifier le code source du programme. On part ainsi du code pour obtenir le programme avec la possibilité d'en avoir plusieurs versions. Cette caractéristique a permis aux développeurs et programmeurs amateurs de concevoir des programmes très performants au fil des années. On est donc en mesure de créer des logiciels propriétaires en travaillant sur les logiciels libres.

Pour reconnaitre un logiciel libre, il faut voir les quatre libertés essentielles qui font les caractéristiques de ce type de programme. Ce dernier doit offrir une certaine liberté de fonctionnement selon l'usage voulu par l'utilisateur. Le logiciel donne aussi l'occasion à l'utilisateur d'étudier son fonctionnement pour qu'il puisse modifier le code selon son souhait. Le logiciel libre est aussi facile à distribuer aux autres utilisateurs grâce à des copies légales, on profite ainsi de versions de plus en plus performantes.

La liberté ou rien

Contrairement au logiciel propriétaire figé et non modifiable, le logiciel libre laisse libre cours à la créativité et à l'ingéniosité des développeurs. Ce genre de programme offre toutes les libertés de manière adéquate. Si ce n'est pas le cas, la licence du programme est non libre. Un logiciel libre ne signifie pas pour autant gratuit puisque le programme est vendu à titre onéreux auprès des distributeurs comme Eptimum. Le logiciel libre permet en outre l'usage commercial et le développement commercial comme tout produit informatique.

Le logiciel libre a d'ailleurs permis à des programmeurs débutants de mieux s'exercer sur un véritable programme. C'est comme cela que l'on retrouve constamment des versions améliorées d'un programme donné. Le concept permet en effet de gommer les imperfections et d'adapter le programme aux besoins réels des utilisateurs. C'est à cela que l'on reconnait véritablement un logiciel libre. Pour vous satisfaire, Eptimum vend des logiciels en téléchargement via des sites marchands.

Autres articles

Tout savoir sur les logiciels propriétaires

On utilise différents programmes sur notre ordinateur sans connaitre les vrais enjeux qu'il y a autour des logiciels. Les éditeurs travaillent en effet sur deux principales catégories de logiciels : le......